Eau et agriculture

Thèmes

Agriculture
Eau

Participants

Tout public
Cycle 3 (CE2-CM1-CM2)

Nombre de participants

Activité individuelle

Encadrement

exemple : nombre d'accompagnateurs

Durée de l'activité

1H30

Lieu

Extérieur

Auteur : Réseau Ecole et Nature - Collectif

Agriculteur : pollueur ? Sans polémique, cette question mérite d’être étudiée et débattue sans oublier le rôle fondamental du consommateur qu’est chacun de nous...

Typologie de l'activité

Approche pédagogique

Enquête

Objectifs

• Identifier et évaluer la consommation d’eau dans l’agriculture et en rechercher la provenance. • Mettre en évidence les inégalités entre régions vis-à-vis des ressources en eau. • Prendre conscience des menaces de pollution de l’eau liées à l’agriculture intensive. • Connaître les solutions d’aménagements respectant les ressources en eau. (type agriculture biologique...)

Infos pratiques

Déroulement

• Dans une commune rurale, reconnaître sur le terrain les différentes activités agricoles et relever les arrivées d’eau et les techniques d’irrigation (y compris les traces anciennes : puits, pompes, canaux d’irrigation...). • Inventorier les différentes productions agricoles de la région et se documenter sur leurs besoins en eau. • Le climat a des effets directs sur la production agricole : se renseigner auprès du service météorologique le plus proche pour connaître la pluviométrie des dernières années sur la commune, le département, la région et apprécier son action sur les différentes productions. Compléter par une enquête auprès des agriculteurs, de la Chambre d’Agriculture et consulter les journaux locaux (périodes sèches, périodes humides, grêle, gelée...). • Expérimenter différentes méthodes d’arrosage (au pied, sur le feuillage, au goutte à goutte...) en faisant varier d’autres paramètres : volume d’eau, nombre d’arrosages, heures d’arrosages, espèces cultivées... En déduire la plus rationnelle. • Se reporter à l’activité n° 52 L’infiltration de l’eau. Dans un aquarium rempli de gravier et d’eau, et recouvert d’une fine couche de terre (représentation d’une nappe phréatique alluviale), saupoudrer en guise d’engrais une pincée de permanganate de potassium (disponible en droguerie, pharmacie). Il pleut (mini-arrosoir). La nappe devient violette. Que s’est-il passé ? • Consulter l’organisation régionale des agriculteurs biologiques du secteur, pour rencontrer des producteurs en agriculture biologique. Mettre en pratique ces solutions alternatives en parallèle avec des techniques plus classiques. Réfléchir aux bienfaits de l’agriculture biologique sur l’eau, des nappes d’eau souterraines aux rivières, les effets sur les sols, sur la production, le point de vue du consommateur, les effets sur sa santé, mais également sur les conséquences économiques et à l’échelle de la planète.

Compléments: • Organiser pour l’école, le centre, les parents, un repas entièrement biologique. • Voir dans Jeu de rôle du Pays de l’eau , la fiche l’agriculteur.