Paysage à voir...

Fiche d'activité mise en ligne le ven 09 avr. 2010, par Equipe Ecole et Nature
Dernière modification le ven 30 juill. 2010.
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter

Thème

Eau

Participants

Tout public
Cycle 3 (CE2-CM1-CM2)

Nombre de participants

Activité individuelle

Durée de l'activité

1H00

Lieu

Extérieur

Auteur : Réseau Ecole et Nature - Collectif

Des jeux divers pour repérer et se familiariser avec la présence de l’eau dans le paysage.

Typologie de l'activité

Approche pédagogique

Imaginaire

Objectifs

•  Découvrir et profiter d’un paysage.
•  Concentrer son attention sur des formes, des emplacements ou des couleurs.
•  Porter un regard différent sur le paysage.
•  Oser dépasser et reconstruire la réalité.

Infos pratiques

Matériel

A rassembler suivant les activités choisies.

Déroulement

1 - Clic clac photo • Diviser les enfants par paires : le photographe et son appareil photo qui a les yeux fermés. • Le photographe positionne son appareil sous tel ou tel angle et prend une photo : au signal l’appareil ouvre les yeux une seconde. (inverser les rôles) • La photo peut être développée par l’appareil avec un crayon et du papier. Une exposition peut être envisagée. 2 - Dessiner un paysage • Choisir un point de vue élevé, reconnu à l’avance et proposer aux participants de s’installer : s’asseoir tranquillement, réunir le matériel, faire le silence, s’imprégner du paysage. • Avant de commencer, s’entendre sur un cadre (facultatif) ; délimiter le champ de vision, par exemple à gauche depuis la maison au toit pentu jusqu’à la ligne d’arbres à droite, et en bas jusqu’à la route. • Diviser rapidement en la pliant une feuille de format A4. Dans le premier cadre dessiner le paysage choisi en 30 secondes, dans le deuxième cadre en 1 minute, dans le troisième en 2 minutes; puis dans le quatrième cadre, choisir 10 coups de crayons résumant l’essentiel du paysage. • Ce travail sert de base à un dessin libre ou répondant à d’autres consignes : dessiner par masses, par lignes, par couleurs... • Pour les enfants qui ont plus de difficultés, utiliser la fenêtre magique (voir Petits outils) pour tracer les lignes générales du paysage par transparence. Cet outil peut également servir de fenêtre de visée avec éventuellement la trame quadrillée comme repère. 3 - Dessiné, c’est gagné ! • Un participant dessine un élément ou un objet du paysage en relation avec l’eau (sans préciser son choix). • L’ensemble du groupe peut observer dessin et paysage et cherche à découvrir le modèle en justifiant sa réponse. • Celui qui trouve peut prendre la place du dessinateur. 4 - Zoomer • Répartir les enfants par paires : X choisit un détail du paysage sans le dévoiler à Y. Y doit le retrouver en regardant à travers un tube de carton (comme dans une longue vue), guidé par les indications de X : droite, gauche, haut, bas. 5 - Désordonner le paysage • Délimiter un paysage en cadrant en haut, en bas, à droite et à gauche. Puis le représenter sur une feuille uniquement à l’aide de formes géométriques : triangle, cercle, carré, ligne verticale, horizontale. • A partir du dessin réalisé, remplacer chaque forme géométrique par une autre (ex : tout ce qui était carré devient triangle, ce qui était cercle devient ligne, etc .). • Changer de lieu, dessiner le paysage tel qu’il est perçu avec le matériel au choix. Sur une seconde feuille à partir de la même vue, modifier la place des éléments dessinés de manière à les ordonner de façon cocasse et inhabituelle. • Choisir un paysage et le représenter simplement avec des taches de couleurs en négligeant formes et contours. • Choisir un paysage, le regarder attentivement puis le dessiner non pas comme il est, mais comme on voudrait qu’il soit (en supprimant les éléments qui gênent, et en rajoutant d’autres éléments que l’on souhaiterait y voir. 6 -360° • Mettre les participants dos à dos par groupes de deux, trois ou quatre. Leur demander de dessiner une partie du paysage. Les dessins réunis bout à bout forment une vue panoramique sur 360°.

Compléments : • Ces activités peuvent être un point de départ pour toutes les études sur le paysage. • Les activités sur le terrain peuvent servir de point de départ à bien des exploitations plastiques. • Organiser une exposition.

Liens vers d'autres fiches d'activité

Revenir en haut