Panier Poissons Coquillages

Témoignage mis en ligne le Mer 05 juin 2013, par Equipe Ecole et Nature, Réseau Ecole et Nature
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter

Description

Le projet « Panier Poissons Coquillages » (PPC), initié par le CPIE Bassin de Thau en 2008, consiste à la mise en place d’une vente directe et hebdomadaire de poissons et de coquillages issus de la lagune de Thau et distribués auprès des habitants de plusieurs communes du bassin de Thau, répondant ainsi à un vide concernant la vente en circuit court de ces produits.
 
Le projet vient en complément de circuits courts déjà existants ou bien sert de point d’appui à l’émergence de nouveaux circuits courts mais également à la vente d’autres produits gérés par des habitants bénévoles, organisés en groupements d’achat dans chaque village. Ces personnes ressources sont appelées les « consommateurs relais » et gèrent les liens entre producteurs et consommateurs. Le CPIE Bassin de Thau vient en soutien aux groupements d’achat dans les étapes de structuration, le lien avec les pêcheurs et les conchyliculteurs, la mise à disposition d’outils de coordination et la mise en place d’ateliers découvertes. Les objectifs du projet sont de créer un lien social fort entre producteurs et consommateurs, de valoriser les produits du terroir et d’éduquer au goût et aux bonnes pratiques alimentaires. En parallèle de la vente, des moments d’échange sont organisés sous forme de visites d’exploitations, de cours de cuisine ou de conférences afin de découvrir et de vivre son alimentation autrement. Le projet « Panier Poissons Coquillages » contribue à améliorer l’offre alimentaire en proposant des produits frais, locaux et de saison et répond ainsi aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux actuels. Tous les citoyens et « consom’acteurs » du bassin de Thau sont visés par cette action. Ce type de circuit convient spécialement aux familles et aux actifs qui n’ont pas le temps de se rendre au marché en semaine mais qui apprécient de pouvoir consommer des produits frais et locaux, en dehors de la grande distribution, à des horaires adaptés à leur vie active et dans des lieux de livraison proches de leurs lieux de vie (personnel ou professionnel).
 
 

Objectifs

  • Valoriser les produits du terroir
  • Renforcer les liens entre producteurs et consommateurs
  • Éduquer au goût et aux bonnes pratiques alimentaires

Résultats

Un premier circuit court a tout d’abord été expérimenté sur un village pilote pendant plusieurs mois afin de mesurer l’engouement des habitants à ce nouveau type de commercialisation et de tester l’organisation. Les premiers retours des consommateurs et des producteurs ont permis d’enrichir et de consolider le projet. Des enquêtes de satisfaction auprès des producteurs et des consommateurs sont menées régulièrement. Les résultats révèlent que, aussi bien les consommateurs que les producteurs, sont satisfaits de ce nouveau mode de consommation : « confiance », « flexibilité », « liberté d’achat », « lien social », « qualité des produits » et « convivialité » sont les mots les plus souvent employés pour qualifier les circuits courts mis en place dans le cadre du projet.

 

Aujourd’hui, 3 circuits courts fonctionnent dans les communes de Marseillan, Villeveyrac et Montbazin. Cela regroupe environ 400 consommateurs inscrits sur les listes de diffusion. Cela montre que le développement de ce type de commercialisation correspond à une véritable attente sociétale.

Partenariat

Contact

Revenir en haut