L'ouvrage

Partager sur Twitter

Une grande diversité d’actions est imaginée et réalisée par les acteurs de l’éducation à l’eau. Afin d’illustrer au mieux le champ des possibles, les actions présentées dans cet ouvrage sont structurées selon 5 grands axes :

  • diversité de formes,
  • diversité d’approches,
  • diversité de participants,
  • diversité de thèmes,
  • diversité de milieux.

En complément de ces grands axes, chaque action illustre une diversité de formes, approches, participants, milieux et thèmes spécifi ques, liées à l’eau. Ce classement correspond à des points représentatifs du chapitre que nous souhaitons mettre en avant.
 

  • Forme(s) : c’est la structure de l’animation, la manière dont celle-ci est présentée, indépendamment de son contenu : une sortie nature, un programme d’animations, une campagne de communication, un spectacle de théâtre…

 

  • Approche(s) : c’est la manière d’aborder le contenu de l’action, indépendamment du fond et de la forme. Les approches permettant d’entrer en contact avec la nature sont diverses : sensorielles, imaginaires, scientifiques, systémiques, ludiques… Dans le cas d’actions longues qui alternent les approches, nous avons spécifi é « Alternance ».

 

  • Participant(s) : ce sont les personnes qui vont participer aux différentes actions : scolaires, grand public, élus, jeunes, habitants…

 

  • Thème(s) : c’est le sujet de l’action décrite, qui peut être assez général (faune, littoral, déchets…) ou plus précis (déchets naturels de plage, biodiversité de la mare…).

 

  • Milieu(x) : c’est l’écosystème, le milieu naturel ou urbain exploré durant l’action. Pour les actions qui ne sont pas attachées à un milieu, nous avons spécifié « Non spécifique ».
Revenir en haut